POURQUOI JE ROULE EN DL

  

      Je vais vous expliquer ou plus exactement essayer de vous expliquer, pourquoi, j'ai choisi la DL. Ma philosophie en matière de moto est la suivante :


         Si je monte sur cet engin, c'est pour y prendre du plaisir. Et comme certains le laissent entendre sur un forum consacré à cette merveilleuse machine, moi, j'aime la balade relax, aux vitesses légales sur des routes sympa et je ne suis pas du tout un accroc de l'essorage de la poignée de droite. Je vous dirais même que je n'ai jamais passé 9000 tr en montant mes rapports. Ce qui fait que mes pneus passent allègrement le cap des 20000 Km, que mes plaquettes de frein sont d'origine et qu'elles ont encore de beaux jours devant elles.

            Nous avons la chance de rouler sur une moto, qui a un formidable frein moteur, compte tenu de son poids. Donc j'utilise ce frein moteur au maximum. Lorsque j'arrive à un rond point, à un stop ou à une priorité, je lâche les gaz suffisamment tôt, je descends les rapports tranquillement et lorsque j'arrive à l'endroit où je dois m'arrêter, je n'ai plus qu'à effleurer légèrement la pédale de frein pour m'arrêter. Il y aussi un autre avantage à cette façon de procéder, c'est lorsque je roule en duo, cela évite à mon passager de me donner des coups de casque ou de s'étirer les bras pour éviter de me toucher. Lorsque je roule à moto avec un passager, il ne passe pas son temps à basculer d'avant en arrière et vise-versa et croyais moi, il apprécie.     Je n 'ai jamais non plus pris un virage ou une courbe en faisant toucher les cales pieds, pourquoi faire ? je ne vois pas l'intérêt de prendre des risques inutiles, personne ne sait avant d'y être passé ce qu'il y a en sortie de virage, (gravillons boues voiture en panne, tracteur agricole etc... ) car la visibilité  dans un virage est toujours limitée soit par l'agencement des bas-cotés soit par le fait qu'en virage on penche et que de ce fait l'image que l'on perçoit est forcément déformée.    Comme je l'écrivais plus haut, la pratique de la moto doit me procureur du plaisir et je ne prends pas de plaisir à me faire peur, à mouiller ma chemise à chaque virage ou à trembler en voyant la sortie du virage que l'on est pas sûr de pouvoir négocier. Pour ce genre de sensations, il y a les fêtes foraines mais la moto n'est pas faite pour ça et encore moins la route. Je n'aurais pas l'audace de prétendre que je n'ai jamais dépassé les limitations de vitesse, ce serait un mensonge, mais pas n'importe où ni n'importe comment.     Le motard n'est jamais seul sur la route et lorsque je vois des gens qui manifestent pour que l'ont respectent les deux roues, ils devraient pour la grande majorité d'entre eux, commencer par respecter les autres et comme cela ils auraient plus de chance d'obtenir ce qu'ils demandent. C'est une des raisons pour lesquelles, je ne suis pas adhérent à la FFMC. Il y en a d'autres mais ce n'est pas le sujet. 

      
        Voilà ma façon de voir la pratique de la moto et je trouve que la DL de part son cahier des charges et sa cylindrée correspond parfaitement  à ce que j'attends d'une moto. Cette façon de voir n'engage que moi et si vous partagez ces idées, il y a des chances pour que l'on deviennent de bons copains de balade.

    Jean-Phi.




09/01/2007
21 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 5 autres membres